La santé, la Sécurité sociale et les mutuelles
(assurances complémentaires)


L’inscription dans l’enseignement supérieur ouvre droit au bénéfice du régime étudiant de Sécurité sociale jusqu’à 28 ans. Tous les étudiants sont en principe affiliés. Les mutuelles étudiantes sont chargées à la fois du régime de base - la Sécurité sociale – et du régime complémentaire.

 

La Sécurité sociale étudiante couvre les risques santé.

 

L’étudiant qui va avoir 20 ans - ou plus - durant l’année universitaire (1er octobre - 30 septembre) doit cotiser à la Sécurité sociale étudiante  (211 € pour l'année 2013/2014).
S’il est plus jeune, l’étudiant bénéficie de la couverture sociale de ses parents.

La gestion de la Sécurité sociale étudiante est confiée aux mutuelles étudiantes.
Aussi la mutuelle verse-t-elle les prestations de base (le tarif de remboursement de la Sécurité sociale).

 

Passé 20 ans, l’étudiant peut être exonéré de la cotisation dans les 4 cas suivants  :

1 - Les étudiants boursiers.
2 - Les étudiants dont les parents cotisent à certains régimes spéciaux de sécurité sociale – EDF, SNCF - qui donnent à leurs bénéficiaires la possibilité de conserver leurs enfants en  tant qu’ayants-droits jusqu’à 26, voire 28 ans.
3 - Les étudiants qui ont un contrat de travail de 60 heures hebdomadaires ou plus, s’étendant sur toute l’année universitaire.
4 - Les étudiant(e)s marié(e)s ou pacsé(e)s dont le conjoint travaille à plein temps.

La gestion de la Sécurité sociale étudiante est confiée aux mutuelles étudiantes. Aussi la mutuelle verse-t-elle les prestations de base (le tarif de remboursement de la sécurité sociale).

 

Une couverture complémentaire, pourquoi  ?

A l’inscription, l’étudiant règle la cotisation obligatoire de Sécurité sociale étudiante. Il a la possibilité de souscrire à une complémentaire santé auprès de la même mutuelle étudiante qui gère sa Sécurité sociale de base. Cette complémentaire couvrira une partie des dépenses que le régime de base ne prend pas en charge. La couverture diffère selon les mutuelles et les formules proposées. Si l’étudiant a des problèmes dentaires ou des problèmes de vue, il lui faudra, de préférence, souscrire une formule adaptée à ses besoins.

 

Les mutuelles étudiantes en Bourgogne

 

SMEREB dans le 71

Chalon-sur-Saône
13, rue Porte de Lyon 71 100 Chalon-sur-Saône
Le lundi  de 13h30 à 17h00 (fermé le lundi matin)
Du mardi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h30

 

SMEREB au Creusot  : 03 85 55 85 78

34, rue Maréchal Leclerc 71 200 Le Creusot
smereb71@uitsem.com
Ouvert lundi de 13h30 à 17h30 et du mardi au vendredi de 9 à 12h et de 13h30 à 17h30.

 

SMEREB à Mâcon

37, rue de la Barre, 71 000 Mâcon
lundi de 14H à 18H30
mardi au vendredi de 9H30 à 12H00 et de 13H30 à 18H30

 

LMDE

LMDE Dijon, 33 Rue Nicolas Bornier, 21000 Dijon

LMDE Chalon-sur-Saône, 115 Avenue de Paris, 71100 Chalon-sur-Saône

LMDE Lyon, 19 Rue de Marseille, 69000 Lyon

LMDE Grenoble, 28 Cours Jean Jaurès, 38000 Grenoble

 

Site internet : www.lmde.com

Téléphone : 09.69.369.601 (coût d’un appel local depuis un poste fixe)

Courriel des conseillers experts étudiants : cee-raa@lmde.com

 

 

Aide au financement de la complémentaire santé et de la couverture maladie universelle (CMU)

Sous conditions de ressources, certains étudiants peuvent bénéficier d’une aide au financement d’une complémentaire santé (ACS) auprès de leurs centre de Sécurité sociale. Il s’agit d’une attestation chèque qu’il suffit de présenter à la complémentaire de son choix. Certains étudiants peuvent également bénéficier de la CMUcouverture maladie universelle. Pour l’attribution de ces aides, ce sont les revenus des familles qui sont pris en compte, sauf si le lien familial est rompu et si l’étudiant est indépendant financièrement (déclaration d’impôts individuelle)

 

Renseignements sur la CMU étudiants

Studyrama
Assurance maladie – CMU de base
Assurance Maladie – CMU complémentaire

 

 

Le règlement des frais médicaux

Chez le médecin, l’étudiant doit payer le prix de la consultation, puis se faire rembourser auprès de son centre de Sécurité sociale ou de son assureur, selon sa situation :
- soit en se rendant sur place,
- soit en envoyant sa feuille de soin,
- soit en utilisant sa carte Vitale.

A l’hôpital, l’étudiant n'a, en principe, rien à régler en principe, sauf s’il n’a pas contracté de mutuelle complémentaire, et en cas de dépassements d'honoraires (dépassements de frais médicaux non remboursés).

Dans les pharmacies, l’étudiant ne paye que la partie des frais non remboursés par la Sécurité sociale et l’assurance complémentaire (mutuelle) s’il en a une. C’est le système dit « du tiers payant ».

 

 

Prévention santé étudiant

 

 

La médecine préventive interuniversitaire a en charge la visite médicale et la santé des étudiants. Elle propose une visite médicale de prévention gratuite à chaque étudiant.
Elle peut également diriger les étudiants vers les services compétents.

 

 

 

SUMPPS Le Creusot/Châlon-sur-Saône

Tél. : 03 85 73 10 12
Permanence à l’infirmerie de l’IUT du Creusot le lundi, le mercredi et le jeudi.
Permanences à l’infirmerie de l’IUT de Chalon-sur-Saône le mardi et le vendredi

 

SUMPPS des universités de Dijon  et Lyon :

SUMPPS Dijon

Tél. : 03 80 39 51 53
Secrétariat : 03 80 39 51 54
Appel d’urgence : 03 80 66 14 68

 

SUMPPS Lyon

SUMPPS Lyon 1 : Tél. 04 72 44 40 80

SUPMPPS Lyon 2 : Tél. 04 78 77 43 14

SUMPPS Lyon 3 : Tél. 04 78 78 79 83

 


Ressources en lignes

 

La Sécurité sociale étudiante et les mutuelles

 

Information Sécurité sociale de l’Université de Bourgogne
L’étudiant : Dossier Sécu mutuelles
Studyrama : dossier Sécurité sociale

étudiant.gouv.fr
 

Les centres de soins, d’orientation et d’écoute en Saône-et-Loire

 

Fiche CRIJ – Information sexualité
Fiche CRIJ – Consultations médicales / vaccination
Fiche CRIJ – Lutte contre la toxicomanie
Fiche CRIJ – Aide aux malades

LA SANTÉ
 

© 2010 CAF71 - France - Tous droits réservés ׀ Partenaires ׀ Mentions légales ׀ Plan du site